AUDIOVISUEL PUBLIC, LA VOIE DE LA REFORME

17 Novembre 2017

Financement de l’Audiovisuel public : la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale montre la voie de la réforme.
La Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale a adopté la semaine dernière le rapport pour avis de la mission médias, livres et industries culturelles et avances à l’audiovisuel public des députées Frédérique Dumas et Béatrice Piron (LREM).
L’ARP, le BLOC, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 images, la SACD, le SATEV, la SCAM, le SPECT, le SPFA, le SPI, l’USPA souhaitent apporter leur soutien aux principales conclusions de ce rapport sérieux et approfondi qui rappelle opportunément qu’à l’heure où des coupes sévères sont demandées au service public, des efforts de gestion importants ont déjà été engagés ces dernières années par les entreprises de l’audiovisuel public.
Les signataires du présent communiqué saluent la volonté des rapporteures que soit lancée sans tarder une réflexion sur la place et les missions qui doivent être celles du service public, en particulier au regard de la révolution numérique.




Cette redéfinition des objectifs stratégiques des entreprises publiques doit aller de pair avec une modernisation du financement de l’audiovisuel public pour répondre à ces nouveaux enjeux, à l’évolution et à la diversité des usages et des publics et à la nécessité de maintenir un engagement fort en faveur de la création audiovisuelle et cinématographique.
Dans ce cadre, les rapporteures ont raison de souligner l’inadéquation de l’actuelle contribution à l’audiovisuel public (CAP) avec la nouvelle donne technologique, numérique et concurrentielle que connaissent les entreprises du service public. C’est pourquoi, comme elles, les signataires sont convaincus que « l’universalisation » de la CAP, permettant de soumettre chaque foyer au versement d’une contribution, est la seule solution pour garantir un financement adéquat et pérenne de l’audiovisuel public et pour accompagner le développement de ces entreprises.
Les exemples européens cités dans le rapport, notamment l’Allemagne et la Finlande, fournissent l’illustration de réformes réussies, desquels la France pourrait utilement s’inspirer.
Enfin, les rapporteures soulignent à juste titre combien la visibilité et la stabilité sont essentielles à l’audiovisuel public. Les soubresauts budgétaires de ces dernières années, dont le dernier en date dans le cadre de la loi de finances 2018, témoignent de la nécessité de garantir un cadre financier rénové, pérenne aux entreprises de l’audiovisuel public en contrepartie de missions clairement définies.
Il est urgent d’agir sur ce dossier et de lancer ce chantier de refonte du financement de l’audiovisuel, qui aille au-delà d’une seule vision comptable.
Les organisations signataires forment des vœux pour que la ministre de la Culture, qui a affirmé sa volonté de réforme du financement de l’audiovisuel public lors de son audition à l’Assemblée Nationale le 7 novembre dernier, s’inscrive dans la voie ambitieuse et utile tracée par les parlementaires. 


COMMUNIQUE DU 16 NOVEMBRE 2017

UNE SAGE DECISION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL

27 Octobre 2017

TAXE SUR LES SERVICES DE TÉLÉVISION :
UNE SAGE DÉCISION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL
Le Conseil Constitutionnel a jugé contraire à la Constitution la taxe sur les services de télévision, perçue par le CNC et acquittée par les chaînes de télévision en fonction de leurs recettes publicitaires.
Pour autant, en précisant que la décision ne produira ses effets qu’au 1er Juillet 2018, le Conseil Constitutionnel a pris une décision sage, éloignant le risque d’une déstabilisation de la politique de soutien à l’audiovisuel, au cinéma et à la création numérique.
Les conséquences auraient pu être très lourdes pour le CNC et globalement pour le financement de la création, si le Conseil avait suivi les demandes exorbitantes des chaînes privées. Plus de 500 millions d’euros avaient ainsi été réclamés par ces chaînes, qui auraient bénéficié d’un effet d’aubaine scandaleux. Notre politique est pourtant fondée sur une logique claire qu’il est important de consolider : ceux qui diffusent les oeuvres d’aujourd’hui contribuent à financer les oeuvres de demain.

LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP...

17 Octobre 2017

La peur doit changer de camp…

L’affaire Weinstein met cruellement en lumière ce que beaucoup savent ou pressentent : dans nos métiers certains profitent de leur position de pouvoir pour se comporter en prédateurs, en harceleurs ou se permettre des comportements déplacés.

Chacun de ces comportements est condamnable et doit être sévèrement condamné.

En pointe depuis des années dans le combat pour l’égalité de traitement entre femmes et hommes, le Groupe 25 Images souhaite assurer de son soutien toutes celles qui osent aujourd’hui braver l’omerta et prendre la parole pour dénoncer les pratiques dont elles ont été ou sont encore victimes.

Baisse des crédits à l’audiovisuel public, une création fragilisée.

21 Septembre 2017

Baisse des crédits à l’audiovisuel public, une création fragilisée.

Les réalisatrices et réalisateurs du Groupe 25 Images sont choqués par l’annonce de la baisse des crédits aux entreprises de l’audiovisuel public annoncée par le gouvernement. Cette baisse vient assombrir les perspectives d’avenir d’un secteur en plein bouleversement.
Au moment où l'exportation des programmes audiovisuels se porte mieux, cette mauvaise nouvelle risque de porter un terrible coup à l’élan amorcé.
Au-delà des conséquences pour l’emploi, c’est l’accès à la culture pour tous qui est menacé. Faut-il rappeler que pour la majorité des français, l’audiovisuel public (radio et télévision) est un lien essentiel avec la culture.

CHARTE DE DEVELOPPEMENT FRANCE TELEVISIONS

19 Septembre 2017

A l’occasion du Festival de fiction TV de La Rochelle, France Télévisions, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 Images, la SACD, le SPI et l’USPA ont signé la Charte relative au développement de la fiction, avec pour objectif de développer davantage de projets de séries pour accompagner l’ambition du « Plan création » de France Télévisions.
Ce nouvel accord, qui prolonge et renouvelle la précédente Charte signée le 4 juillet 2011, témoigne de la volonté commune des auteurs (scénaristes et réalisateurs), des producteurs et de France Télévisions d’œuvrer en faveur d’une fiction française diverse, originale et de qualité.

NOUVELLE PRESIDENCE AU GROUPE 25 IMAGES

23 Juin 2017

Ce 20 juin 2017, le Groupe 25 Images, a élu, pour la dix-huitième année consécutive, son nouveau bureau et ses présidents. Un bureau profondément renouvelé, rajeuni, s’ouvrant aux nouveaux médias et tendant vers la parité.

Le Groupe 25 Images est fier d’accueillir en son sein tous les réalisateurs de fiction de l’audiovisuel, du prime, du daytime, du web, de l’animation.

Cette année, plus que jamais, le Groupe 25 Images se battra pour qu’une diversité de sujets, d’univers, de formats, d’horizons, puisse exister dans l’audiovisuel de notre pays. Et pour que les créateurs de fiction puissent porter sur les écrans la réalité française dans toute sa richesse et dans toute sa complexité.

SOLIDARITE TOTALE

23 Mai 2017

Solidarité Totale
Une fois encore l’horreur a frappé hier, à Manchester, capitale du rock indépendant et grande cité culturelle.
La liberté, la jeunesse, la culture ont été visées par cet acte barbare.
Nous réalisatrices et réalisateurs du Groupe 25 Images pensons aux victimes, à leurs familles.
Notre solidarité est totale.
Continuons à combattre la barbarie en cultivant et en revendiquant notre indépendance d’esprit, notre liberté et notre fraternité à l’égard de toutes celles et ceux qui sont frappés par le terrorisme.

FAIRE BARRAGE AU FN EN VOTANT E. MACRON

3 Mai 2017


Faire barrage au FN en votant E. Macron

Le Front National n’est pas un parti comme un autre. Il a une Histoire qui le nourrit encore et il porte des idées contraires aux choix de société que nous aimons et que nous défendons. Il est aussi farouchement opposé aux artistes, à leur statut social d’intermittent, ou à leur indépendance de pensée.

Soucieux de la liberté d’expression, attachés à la libre circulation des œuvres, et à une Télévision de Service Public libre, hardie dans ses idées, et autonome dans son fonctionnement, les réalisatrices et réalisateurs du GROUPE 25 IMAGES appellent expressément, afin de faire barrage au Front National, à voter Emmanuel Macron au deuxième tour de l’élection présidentielle, le dimanche 7 mai 2017.

Patrick Volson, la discrétion et l’intégrité

29 Août 2016

Les réalisateurs et le monde de l’audiovisuel sont en deuil, notre ami le réalisateur Patrick Volson s’est éteint le 27 août. Son élégance naturelle, sa retenue et sa pudeur l'ont conduit jusqu'au bout à taire le mal qui le rongeait. Et c'est avec un courage immense qu'il s'est battu, emporté finalement par une vague plus forte que les autres.
Patrick était un réalisateur de fictions et de documentaires talentueux, un auteur exigeant qui creusait son sillon, où qu'il soit, dans l'ouverture au monde et le respect de ses valeurs d’humanité.
Homme de culture, il aimait raconter la petite histoire derrière la grande.

NOUVELLE PRESIDENCE AU GROUPE 25 IMAGES

27 Juin 2016

Réunis en assemblée générale le 23 juin 2016, les réalisatrices et réalisateurs du Groupe 25 Images ont élus celles et ceux qui seront chargés de poursuivre les actions et les missions que l'association mène depuis de longues années.
La nouvelle équipe, associée à d’autres forces vives de la création, sera là pour stimuler l’audace et la créativité, faire le choix de la diversité, défendre la liberté d’expression, la création, les nouvelles écritures, protéger notre Culture et bien sûr dans sa mission fondatrice, maintenir la place des réalisateurs au sein du processus créatif.

Maurice Frydland, homme sincère et engagé

17 Mai 2016

Nous avons la douleur de vous faire part du décès de Maurice Frydland, réalisateur, scénariste, écrivain, co-fondateur et ancien Président du Groupe 25 Images.
Auteur d’oeuvres ambitieuses qui ont fait les grandes heures de la fiction française et des grands magazines de la télévision publique, Maurice Frydland, délégué général des Rencontres Internationales de Télévision de Reims, rendez-vous incontournable des créateurs de télévision d’Europe pendant plus de 20 ans, a été une personnalité admirée par tous les auteurs passionnés de fiction, de documentaire, de cinéma et de télévision.

PRÉSERVONS LA CRÉATION INDÉPENDANTE - PÉTITION

10 Février 2016

PÉTITION - PRÉSERVONS LA CRÉATION INDÉPENDANTE
Créer, développer, réaliser, produire une oeuvre audiovisuelle ou cinématographique, c’est prendre un risque majeur, bien avant de répondre à une stratégie d’antenne ou à un objectif de chiffres d’affaires. Celui de transformer une idée, une intention d’auteur en bien culturel partagé par tous.
C’est offrir aux citoyens des outils de lecture de nos sociétés complexes.
C’est garantir la diversité des paroles et la liberté d’expression et d'entreprendre.

RESISTER

15 Novembre 2015

Des citoyens libres et heureux ont été sauvagement et froidement assassinés ce 13 novembre 2015, dans notre pays.
Bouleversés et sidérés par la cruauté et la violence de ces actes de guerre, nous, réalisatrices et réalisateurs, partageons la douleur de tous ceux qui ont subi ces attaques, des familles et des proches des victimes abattues ou blessées.

Nos pensées vont également à toutes les populations civiles qui subissent le même type de carnage dans le monde et qui justifie souvent la migration vers un pays, comme le nôtre, symbolisant la liberté, l'égalité et la fraternité.

Pour que ces trois derniers mots gardent pleinement leur sens, il va nous falloir, tous ensemble, résister et revendiquer haut et fort les valeurs de notre république. C'est par une détermination sans faille mais également par le respect des identités, l'éducation et la culture que nous pourrons faire face à l'obscurantisme.

Défendre la création et le service public

30 Octobre 2015

DEFENDRE LA CREATION ET LE SERVICE PUBLIC
Nous créateurs de fiction et réalisateurs du Groupe 25 Images, saluons sans réserve la réaction de la direction de France Télévisions concernant l’éventuel rachat du groupe Newen par TF1.

Ce rachat, si il avait lieu, serait une dérive insupportable pour les créateurs, réalisateurs, scénaristes, compositeurs, acteurs, et pour les producteurs indépendants, piliers incontournables de la diversité, de l’innovation et de la pluralité de nos créations.

France Télévisions : le pouvoir et l’éthique

20 Octobre 2015

Mais que se passe-t-il à France Télévisions ?
Nous, créateurs de fiction, venons d’apprendre avec stupeur l’éviction de la comédienne principale d’une série, six jours avant un tournage prévu pour quatre mois et après deux années de développement de la saison 2.
La décision, vraisemblablement venue de la direction de la fiction de France 3, est tombée la veille du tournage comme un couperet, interrompant brutalement le travail de toute une équipe, une centaine de personnes.
Si nous, créateurs, sommes préparés au verdict parfois sévère du public et à ses conséquences, le mépris de certains responsables diffuseurs, ne saurait remplacer l’absence de cohérence et le manque d’éthique qui nous font douter du bien fondé-même de cette éviction.

DEUX RÉALISATRICES À LA PRÉSIDENCE DU GROUPE 25 IMAGES

25 Juin 2015

DEUX RÉALISATRICES À LA PRÉSIDENCE DU GROUPE 25 IMAGES
Le Groupe 25 Images a élu ses nouvelles représentantes et ses nouveaux représentants, lors de son Assemblée générale du 23 juin 2015.
Ont été élues présidentes : Adeline Darraux et Laurence Katrian.
Ont été élus vice-présidents : Arnaud Malherbe et Philippe Venault.
Au terme d’une Assemblée générale où de nombreuses réalisatrices et réalisateurs de tous univers ont répondu présents, le Groupe 25 Images se félicite du résultat de cette élection.
Tout en s’inscrivant dans la continuité dynamique de la précédente, la nouvelle présidence s’emploiera à mener à bien les combats déjà engagés, à orchestrer de nouvelles propositions et à défendre la place et les droits des réalisatrices et des réalisateurs.

REALISATEURS DE FICTION : PAS DE FRONTIERES

10 Juin 2015

Lors d’une interview publiée par Le Monde du 30 mai 2015, Thierry Sorel, directeur de l’unité de fiction de France 2, n’a pas hésité, en quelques mots hardis, à mettre en cause le travail, les œuvres, les films, l’intégrité et le droit au travail de celles et ceux qui font pourtant les grandes heures de la fiction française : les réalisateurs de films de télévision.
« Nous sommes allés chercher les talents du 7e art », affirme t-il, pour expliquer les récents succès des séries françaises.
Le Groupe 25 Images, qui regroupe la majorité de ces réalisateurs de fiction, invite monsieur Sorel à mesurer la portée de ses propos, dont l’impact a provoqué étonnement et inquiétude, au sein d’une profession trop souvent mal comprise.

NOMINATION DE DELPHINE ERNOTTE-CUNCI

29 Avril 2015

Le Groupe 25 Images, félicite sincèrement Delphine Ernotte-Cunci, première femme présidente de l’histoire de France Télévisions.
Cette nomination marque une avancée remarquable dans le combat pour l’égalité entre femmes et hommes, auquel les réalisatrices et les réalisateurs sont particulièrement attachés.
Pour autant, l’optimisme et la confiance en son action future, ne doivent pas occulter les enjeux culturels et créatifs qui touchent l’avenir de notre création audiovisuelle.
La télévision reste en France la première et parfois la seule pratique culturelle de nos concitoyens, et pourtant les retards pris par notre création patrimoniale, fiction et documentaire, restent un profond sujet d’inquiétude.

NINA COMPANEEZ NOUS A QUITTES

14 Avril 2015

Nina Companeez nous a quittés. Le Groupe 25 images pouvait s’enorgueillir de la compter parmi ses membres fidèles. Nina Companeez n’assistait pas aux réunions, mais soutenait les activités du Groupe, car elle n’était pas indifférente, loin de là, à l’évolution de la fiction. Elle déplorait le goût actuel pour les séries policières qui ont envahi les écrans.

#JE SUIS CHARLIE

7 Janvier 2015

Communiqué du 7 janvier 2015
#JeSuisCharlie

Les réalisatrices et les réalisateurs du Groupe 25 Images, bouleversés et révoltés par l’attentat contre Charlie Hebdo sont solidaires de toutes les victimes, de leurs proches, et des équipes du journal.

La liberté d’expression et de création est une valeur fondamentale de la République, et nous saluons le courage et la détermination des journalistes, des dessinateurs, de tous ceux qui défendant ces valeurs, ont aujourd’hui payé un trop lourd tribut à la barbarie et à l’ignorance.

LETTRE OUVERTE DES CREATEURS AU CSA

17 Décembre 2014

Les réalisatrices et les réalisateurs du Groupe 25 Images félicitent le CSA pour son attachement à la qualité, la création et l’innovation sur le service public de télévision, notamment en ce qui concerne la fiction.
Le CSA est dans son rôle de régulateur quand il s’exprime sur le sujet dans son rapport publié le 10 décembre 2014.
Il vient renforcer les conclusions et les propositions de notre Lettre ouverte des créateurs, transmise fin octobre à l’ensemble du conseil du CSA et au ministère de la Culture.
Le Groupe 25 Images rend donc publique une synthèse de cette Lettre ouverte des créateurs signée également, entre autres, par l’AAFA, l’UCMF, l’AGrAF et soutenue par LSA, LMA, ADC, AFC, ACFDA, AFAP, MAD, PFA, ARDA.